Manif contre brutalités policières et racisme:plusieurs villes québécoises au rendez-vous ce dimanche

Jean H.Fevrius depuis Montréal

Pour la deuxième fois en moins de deux semaines, des milliers de personne se sont manifestées contre la brutalité policière, le racisme systémique et le profilage racial, au centre ville de Montréal, ce dimanche 7 juin 2020, à l’invitation de la Ligue des Noirs pour une nouvelle génération, emmenée par Anastasia MARCELIN, Bat Bravo pou la Jenes de Jhon Colem Morvan et d’autres organisations. Cette fois-ci, les villes de Québec, Trois Rivières, Sherbrooke étaient aussi au rendez-vous pour dénoncer l’inacceptable.
En effet, dans la capitale nationale, entre 11hres et 13hres, ils étaient des milliers pour la plupart des jeunes à prendre part à cette manifestation en signe de solidarité aux Noirs victimes de racisme. Au micro d’un journaliste, une jeune fille a tenu à souligner que dans la capitale de la Province(Québec), aucun Noir ne fait partie de la Police. Les participants se sont mis à genou pour saluer le départ de l’afro-américain. Le tout s’est déroulé dans le calme, sans grabuge.
A Sherbrooke, près de 2500 à 3000 personnes ont scandé des slogans qui dénoncent le comportement raciste des policiers à l’égard des Noirs. « Je ne peux pas croire qu’on est en 2020, il faut que ça change», a déclaré une manifestante exprimant son ras-le-bol. Pour sa part, le Maire de la ville Sherbrooke, Steve Lussier, présent à la manifestation, s’est agenouillé en signe de respect envers George Floyd, mort asphyxié lors de son arrestation par des policiers de la ville de Minneapolis. Certains policiers, à qui les manifestants avaient intimé l’ordre de s’agenouiller, se sont refusés à le faire.Ce qui a provoqué la colère des manifestants scandant des propos hostiles. On craignait au pire, mais peu de temps après, le calme revenait.
A Montréal, dès 10hres, les premiers groupes de manifestants, munis de leurs pancartes avec de nombreux slogans tels : «pas de justice, pas de paix », « Black Lives Matter» (la vie des Noirs compte), « le racisme est une pandémie», commencent à se rassembler pour lancer la manifestation visant la dénonciation des actes de brutalité contre les Noirs. Plusieurs personnes ont pris la parole pour expliquer aux manifestants les circonstances dans lesquelles la manifestation, qui se veut pacifique, se tient.
Vers 11hres et demi, la manif a démarré sous haute protection de la police de Montréal qui érigeait des cônes pour bloquer plusieurs artères au centre ville en vue de faciliter le bon déroulement de ce mouvement de protestation. Sur le parcours, des enfants de 5 ans accompagnés de leurs parents, des personnes âgées (des québécois), en chaise roulante, des artistes, des professeurs, des gens de toute tendance, de toutes couleurs, criant « assez, c’est assez », se sont mobilisés pour lancer un message clair aux autorités du pays, à savoir qu’il est inacceptable et même aberrant qu’en 2020 , on se bat encore pour le respect des droits de la personne humaine, contre le racisme, le profilage racial. Pour se protéger du coronavirus, cette pandémie ayant fait des milliers de morts au Québec, des jeunes québécois, des Noirs, des latinos distribuaient des cache-nez et du gel pour mains aux manifestants dans une ambiance de communion. A chaque instant, ils se sont mis à genou pour saluer le départ de George.
La cheffe du parti Libéral du Québec, Dominique Anglade, fille d’un haïtien et d’une haïtienne payait de sa présence pour exprimer son soutien aux manifestants qui réclament justice pour cet afro-américain tué par des policiers blancs, la fin du racisme systémique. Madame Anglade dit reconnaitre que le racisme existe au Québec, toutefois il ne faut pas plier l’échine.
La Mairesse de Montréal n’a pas pris part à la manifestation, mais à travers un tweet, se dit solidaire des manifestants. Madame Plante en a profité pour inviter les casseurs à rester chez eux. Le premier ministre du Québec, François Legault a, lui aussi, brillé par son absence. Il faut rappeler que vendredi dernier, le Premier Ministre du Canada, Justin Trudeau avait pris part, à Ottawa, au mouvement de protestation contre les brutalités policières envers les Noirs.
A la fin de la manifestation, plusieurs instigateurs se sont adressés à la foule pour la remercier de sa participation tout en lui demandant de rentrer à la maison . Anastasia Marcelin, militante de la Ligue des Noirs, d’une voix vivante, s’est adressée à la foule en cette occasion spéciale. Aux policiers, madame Marcelin réclame la tempérance, la courtoisie, le respect envers les jeunes Noirs. Elle a vanté la communauté Montréal-nord qui, marginalisée, a pu réunir toutes les couches sociales du Québec, à travers cette manifestation. « Le Québec n’a pas de place pour la division, les querelles», a-t-elle martelé. Le porte-étendard du mouvement ‘’ bat bravo pou la jenes, Jhon Colem Morvan, s’est adressé au Premier Ministre du Canada en lui sollicitant la légalisation de tous les demandeurs d’asile. Selon monsieur Morvan, si les haïtiens émigrent partout dans le monde, c’est parce que ceux-là, qui ont dirigé Haïti dans les 30 dernières années, se sont mis à piller toutes ses ressources.
Les manifestations du dimanche 7 juin 2020, dans plusieurs villes de la province, qui se sont terminées dans le plus grand calme à la satisfaction des organisateurs, auront lancé un vibrant un message aux dirigeants que, dorénavant, certains agissements ne sont plus acceptés et par conséquent ils doivent être bannis. La mort de George Floyd marque la fin d’une période où la personne noire est perçue comme un citoyen de seconde zone.



Catégories :ACTUALITÉS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :