Quand le Coronavirus fait tomber le masque de l’imposture

Par Claude Junior EMILE

Avec le coronavirus, le monde vient de connaitre une longue période  de confinement de plusieurs mois qu’il n’a jamais connu auparavant. La grande majorité de la population mondiale se voyait imposer de nouvelles règles de vie par la crise majeure du coronavirus.

De la ville de Wuhan en Chine où l’épidémie a fait son apparition, en passant par l’Italie, le premier pays  où le virus avait atteint  son pic, pour arriver à l’Espagne ,au  Brésil,  à la Russie formant le cercle des pays les plus touchés , la situation était et demeure jusqu’à présent  des plus chaotiques.

Pour des pays qui n’ont pas su prendre à temps des dispositions pour faire face à l’épidémie, devenue, pandémie, ils viennent de payer la facture salée du coronavirus. C’est le cas des Etats Unis d’Amérique d’un Donald Trump qui a minimisé  au début, les probables effets néfastes  de ce mal du siècle. Aujourd’hui, les USA comme pays affecté, caracole en tête  avec le plus grand nombre de morts et de contaminés. On ne peut pas oublier dans cette liste, la France qui a connu les semaines écoulées,  des milliers  de morts.

Cette pandémie, si l’on regarde le rythme avec lequel qu’elle continue d’avancer, n’a pas  l’air  de vouloir prendre du répit sitôt . Elle continue de gagner du terrain en franchissant  d’autres frontières. On a l’impression qu’elle prend tout le monde au dépourvu. Partout, même dans les pays développés, il manque de tout pour la combattre. Pas de masques ou pas assez presque partout. Récemment, la Turquie a admis  avoir détourné une quantité de masques  destinée  à l’Italie en plein désarroi avec la pandémie. Une grande nation comme les USA ne se dotait pas surtout au début  assez    de tests de dépistage de la pandémie !

Pour l’aspect curatif, récemment les USA et l’Allemagne se sont offerts en spectacle pour la paternité d’un vaccin qui ne pourrait être disponible que dans les 12 prochains mois.

En tâtonnant sur les médicaments à utiliser pour stopper la pandémie, Mister  Trump s’est tombé  sur  la fameuse chloroquine. Mais attention ! Les autorités sanitaires américaines hésitaient sérieusement   à  la valider.

 La France elle de son côté  prise de cours par la pandémie a connu toutes les peines du monde pour assurer la prise en charge de ses citoyens contaminés.

Quid d’Haïti elle-même ?

L’on se rappelle bien que le pouvoir rose en pleine apparition du COVID- 19 dans le monde en  février ,s’était attelé de préférence  à gaspiller des  millions de gourdes dans l’organisation d’un carnaval que tout le monde savait qu’il n’allait pas vraiment  organiser pour des raisons connues d’avance.

Au lieu de se préparer à faire face à  la pandémie, les autorités  ont préféré attendre l’arrivée du virus juste pour que le pays soit de  la liste  des pays à être aidée financièrement  par les bailleurs de fonds internationaux.

Ainsi, des mois  après le dépistage des premiers cas, l’état  n’arrive-t-il pas à doter ses centres hospitaliers de matériels adéquats. Pas de masques  pour la population. Idem pour les travailleurs de  santé. On est sans information du nombre exact   de lits pour les probables contaminés.  Pour 12 millions d’habitants, Haïti  ne réalise qu’au compte-goutte  des   tests de dépistage. Aucune  logistique  pour la mise en quarantaine des cas suspects. Face à cette situation catastrophique, on n’a aucune logistique pour la mise en quarantaine des cas suspects

Face à cette situation catastrophique, on n’a  qu’une issue : la prévention et le  confinement. Ce, malgré  que ce dernier présente des difficultés majeures liées aux conditions d’existence précaires  des gens.

Peut-on s’en remettre au bon Dieu pour au moins espérer `à  avoir la vie sauve dans cette situation explosive ?

En tout cas, la réponse, quel que soit sa nature, serait  loin de nous rassurer. Commençant par moi-même !



Catégories :COVID-19 INFOS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :