Aller au contenu principal

Haiti , le blackout est partout

Par la rédaction

Jamais, le blackout n’a  été aussi présent dans le pays. Dans tous les coins, dans tous les foyers, dans toutes les rues que ce soit en province ou à la capitale le blackout brille de toute sa noirceur et de toute sa laideur, à l’instar de  celles  de nos dirigeants  brillant de mille feux   dans l’imaginaire collectif haïtien.

Même au temps des embargos dans les années 91, l’absence de l’électricité n’a jamais été si choquante. La grogne des habitants de Port-au-Prince et des différentes villes de province a atteint ces derniers jours  son paroxysme, tellement le blackout est sévère.

Arcadins multimédias a reçu ces derniers vingt-quatre heures les témoignages de nombreux habitants de la capitale et des zones environnantes sur cette rareté désormais historique de l’électricité. Ces gens sont unanimes à reconnaitre qu’aucun autre pouvoir n’a jamais fait autant pour basculer le pays dans le noir.

Entretemps, le bras de fer entre les employés de l’EDH et Michel PRESUME, nouvellement nommé directeur de cette institution moribonde par le président Jovenel Moise, continue. Tout est au point mort à la centrale de l’EDH au centre-ville. Des agents de la PNH ont même monté la garde pour empêcher aux protestataires en colère de dévaliser les locaux de ladite institution.

Voilà donc le tableau pour une EDH qui devrait être en mode courant 24 sur 24, comme promis par l’homme banane depuis des années déjà.

Des habitants de la plaine du cul de sac ont affirmé à Arcadins multimédia qu’ils n’ont jamais vu la lumière de l’EDH depuis plus de 2 semaines .Des gens d’autres quartiers de la zone métropolitaines ont affirmé que l’EDH, leur a tout bonnement retiré sur  la carte de la distribution de l’électricité.

Ce qui se passe en plaine ou dans d’autres points de la zone métropolitaine n’est pas différent à Cabaret , à l’Arcahaie ou à Pignon que Arcadins Multimédia a visité le weekend écoulé

Cette situation pousse les gens à partir à la conquête d’autres sources d’énergie qui sont pour la plupart très couteuses. Ce qui n’est pas sans conséquence sur la décapitalisation des gens de la classe moyenne.

 S’il était  certain pour le commun des mortels  que la montagne du  projet de l’électricité  24/24 promise par l’homme banane ,n’allait  accoucher  que d’une souris, il n’en demeure pas moins  vrai que personne oserait  penser que le pouvoir rose allait basculer tout un pays dans un blackout aussi total.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :