Aller au contenu principal

Décès de Supa Deno,un exemple de gaspillage humain :un texte de Pradel Henriquez

DÉCÈS DE SUPA DENO, CHANTE NOEL…
J’ai eu la chance de suivre Supa Deno de pres depuis plus de 25 ans. Au dela de Telemax et de ce qui s’en est suivi. J’ai meme eu quelquefois le privilege de l’aider, de l’encadrer, ou encore, de le conseiller…Comme un frere.
Et sans donner le moindre detail sur ce que jai pu observer de lui, de l’homme et de l’artiste, je me permets, seulement de noter, ici, que Supa Deno est un exemple parfait d’auto-destruction…un bel exemple de ruine vivante, un bel exemple de talent décapité, un bel exemple de gaspillage humain…
Maintenant qu’il est mort, apres avoir combattu la mort, plusieurs fois, je mets aujourdhui les artistes en garde contre toute euphorie consecutive aux talents et aux succes. Je mets les artiste en garde contre leur propre euphorie. Je mets les artistes en garde contre leur starité.
(star- ité)
La vie ne vaut rien. Mais rien en retour ne vaut une vie. En résumé, les artistes doivent retenir qu’un artiste n’est pas necessairement un marginal qui creve. Car crever n’est pas un, destin. Au contraire, un artiste, c’est un createur digne….
Bon voyage à toi, Supa Deno, mon ami.
Paix à ton ame.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :