Obrillant Damus de l’UEH parmi les lauréats du grand concours international de l’UNESCO

Par Claude Junior EMILE

Ce concours auquel ont pris part plusieurs professeurs de grandes universités du monde comme Havard University,University of Glasgow,University of South Africa, University of Illinois et University of Melbourne., a été l’occasion pour l’Unesco de sélectionner les meilleures propositions en vue de monter un document de référence pour l’initiative sur les futurs de l’éducation.

A ce prestigieux et important concours, le professeur Obrillant Damus était le seul participant francophone. Près de 540 professeurs issus de toutes les régions du monde ont pris part à cette activité.

Dans un mail de confirmation de l’Unesco annonçant la nouvelle au professeur, il est mentionné ceci : « Nous avons reçu près de 540 soumissions de toutes les régions du monde, un taux de réponses bien au-delà de nos attentes. Après une évaluation minutieuse des propositions, nous sommes heureux de confirmer que votre proposition a été acceptée pour être développée en forme de document de référence pour l’initiative sur les futures de l’éducation. Nous vous remercions d’avoir répondu à la demande de l’Unesco pour des documents d’information pour l’initiative sur les futurs de l’éducation »

Monsieur Obrillant Damus est  professeur de sociologie  à l’UEH depuis près de 10 ans .Il est  auteur et co-auteur de plusieurs ouvrages scientifiques très pertinents dont les rites de naissance en Haïti, paru en 2012 dans la prestigieuse édition Harmattan. Egalement professeur invité  dans plusieurs universités nord-américaines comme université Laval et européennes, notamment en France, a dans un passé recent prêté ses services à plusieurs universités latino-americaines comme conferencier

Docteur en sociologie de la santé, il est le représentant national de la chaire Unesco Education et Santé . Professeur au programme de master en Histoire, Mémoire et Patrimoine offert par l’UEH  en cotutelle avec l’université Laval, monsieur Damus a réalisé un post doctorat sous la direction de Mchel Maffesoli , prof de sociologie à Sorbone.

Dans une note publiée par l’unité de communication de l’UEH , les autorités de l’université d’Etat félicitent le professeur Damus pour cet exploit réalisé au nom de la plus grande université du pays. Les responsables de l’UEH voient dans cette performance du professeur une bonne nouvelle pour l’institution universitaire étatique et pour le pays  de manière générale.



Catégories :CULTURE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :