Kamala Harris , pour sa première sortie publique fait trembler Donald TRUMP

Par Claude Junior EMILE

C’est à Washington dans le Delaware que le candidat démocrate pour la présidentielle américaine de novembre 2020 , Joe Biden a présenté au peuple américain sa colistière Madame Kamala Harris, son ancienne concurrente aux primaires démocrates .

« Kamala, comme vous le savez déjà tous, elle est intelligente, elle est solide, elle est expérimentée, elle a prouvé qu’elle se battait pour la colonne vertébrale de ce pays, la classe moyenne .Kamala sait gouverner, elle sait passer les coups de fil difficiles, elle est prête à gouverner dès le premier jour » a déclaré ,un Joe Biden, très confiant dans ses chances de gagner.

Après avoir encensé  sa future vice-présidente (s’il  gagne la présidentielle) s ,il lui a passé la parole. Madame Kamala en a profité pour en faire un véritable réquisitoire anti-TRUMP. L’ancienne procureure générale de Californie qui a annoncé  être prête à se mettre toute suite au travail, a d’entrée   de jeu fustigé  le président  Trump qu’elle accuse de ne pas être à la hauteur.

« Nous avons un président qui se préoccupe plus de lui-même que des gens qui l’ont élu. Un président qui rend tous les défis auxquels nous sommes confrontés encore plus difficiles à surmonter »

Sur le plan de la lutte contre le covid-19 dans le pays, elle voit en Donald Trump un président qui n’est pas à la hauteur. D’après elle, la pandémie a touché  tous les pays. Mais il y a une raison pour laquelle que les Etats Unis  ont été frappés  plus durement que n’importe quelle autre nation développée : C’est parce que, enchaine-t-elle, Donald TRUMP  a refusé de  la prendre au sérieux, dès le début.

A Madame Kamala de continuer de clouer au pilori le président américain cette fois-ci, sur le plan économique : « Trump est aussi la raison pour laquelle des millions d’Américains sont au chômage. Il a hérité de Barack Obama et de Joe Biden de la plus longue période de croissance économique de l’histoire, et comme de tout ce dont il a hérité, il l’a  directement démoli . A cause du manque de leadership de Trump, notre économie est l’une de celles qui a le plus souffert parmi les nations industrialisées. C’est ce qui se passe quand on élit un type qui n’est pas à la hauteur de son mandat »   ,a –t-elle poursuivi.

Elle termine sur ce registre pour faire comprendre aux Américains que dans ces élections, il ne va pas s’agir d’infliger à Donald Trump et à Mike Pence une défaite mais il sera question de reconstruire notre pays au mieux. Et c’est exactement ce que Joe et moi allons faire, a renchéri Madame Kamala H. .

Enfin, elle a ramené sur un point émotionnel, la question électorale  en soulignant son amitié avec Beau Biden, le fils décédé en 2015 du candidat démocrate. Elle termine en parlant de sa propre famille en faisant savoir aux Américains qu’ils ont besoin de plus qu’une  victoire. Nous avons un mandat de prouver que ces quatre années ne représentent pas ce que nous sommes .Elire Joe Biden n’est que le début du travail qui nous attend, a – t-elle conclu



Catégories :ACTUALITÉS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :