Aller au contenu principal

Dernière heure : la cour de cassation vient de bloquer la prestation de serment du CEP contesté

Par la redaction

Prévue pour ce mardi 22 Septembre 2020, la cérémonie de prestation de serment du Conseil Electoral Provisoire le plus contesté  de toute l’histoire d’Haïti, n’a  finalement pas  eu lieu.

Selon des informations dont nous nous disposons à la rédaction de  Arcadins MultiMedia, les membres de la cour de cassation ne sont pas parvenus à trouver une entente sur la réalisation de cette cérémonie.

Certains de ces magistrats ont avancé le caractère illégal de l’arrêté nommant les neuf membres de cette institution.

De nombreux secteurs de la vie nationale se sont vite montés au créneau pour dénoncer la velléité de l’équipe au pouvoir d’instaurer un régime dictatorial à travers cet acte.

Des organisations de droit de l’homme, la Fédération des Barreaux d’Haïti se sont même empressés de demander à la cour de cassation de faire opposition à la prestation de serment des neuf membres du CEP nommés dans l’illégalité  par Jovenel Moise.

 Au moment où nous rédigeons ce papier le président Jovenel Moise qui de jour en jour, arbore son costume de dictateur, procède sans l’aval de la cour de cassation, à l’investiture de son conseil Electoral Provisoire.

Arcadins Multimédia suit ce dossier inédit qui menace de détruire les bases démocratiques d’Haïti

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :