Aller au contenu principal

Haiti-élection : la France se démarque de la position américaine

Par la rédaction

La France par l’intermédiaire de son ambassadeur en Haïti, monsieur José Gomez vient de briser la parfaite entente de la communauté  internationale sur le dossier électoral haïtien. La communauté  internationale avec les Etats Unis en tête , a toujours pris position aux côtés   du régime PHTK qui veut se lancer sans tenir compte de la situation chaotique et désastreuse  instituée par les gangs armés ,dans un processus électoral dont l’unique objectif est de reproduire le régime rose à travers le retour au pouvoir de Joseph Michel Martelly.

Si pour l’Organisation des Etats Américains, le reste du Core Group et les Etats Unis d’Amérique toutes les conditions sont réunies pour réaliser des élections inclusives, honnêtes et démocratiques dans le pays pour la France à travers son ambassadeur, on est loin d’avoir les conditions propices pour la réalisation des élections législatives, municipales et présidentielle dans le pays.

En effet, lors d’une visite réalisée au département du Sud –Est, notamment à Jacmel, le chef de la mission diplomatique française en Haiti, monsieur José Gomez , n’y va pas par quatre chemins ,pour constater et déclarer que les conditions ne sont pas du tout réunies pour arriver à l’organisation d’élections transparentes dans le pays.

Il a avancé que techniquement et  et au point de vue sécuritaire  le pays n’est pas prêt. Ainsi, il a dénoncé la gangstérisation du pays. Pour lui, il est complètement impossible d’organiser ces élections avec la présence de tous ces gangs armés qui terrorisent à longueur de journées les habitants.

Il met également en doute la capacité technique de l’ONI dans le fournissement des cartes électorales et la mise à jour des listes électorales  en prévision à ces élections.

Plus loin,il a fait ressortir de la nécessité pour l’organisme électoral de travailler à gagner la confiance des acteurs politiques dans la perspective de ces élections.

Cette sortie diplomatique spectaculaire de la France à travers son ambassadeur, représente un véritable camouflet pour le pouvoir Tèt Kale qui ne jure que par la réalisation d’élections dans n’importe condition en vue de renouveler le personnel politique rose à la tête de l’Etat.

Cette sortie représente aussi un véritable désaveu de la position américaine et de l’OEA qui supportent de façon inconditionnelle le pouvoir PHTK dans le dossier électoral

Cette position discordante de la France par rapport au reste de la communaute internationale pourrait-elle être  capable de pousser le président Jovenel à faire marche arrière dans l’organisation d’élections pike kole  qu’il se prépare à offrir à la nation ?

En tout cas, nous nous attelons à suivre de près pour nos lecteurs ce brulant dossier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :