Haiti : une rareté de Carburant qui a la vie dure

Par Joame Baptisné

Moins d’une semaine avant la reprise des activités scolaires,  une pénurie d’essence s’est installée en Haïti depuis plusieurs semaines. Les stations-services sont dans l’incapacité d’approvisionner les consommateurs pendant que plusieurs activités économiques sont quasiment paralysées.

 
La pénurie de carburant  persiste. La distribution se fait au compte-gouttes tandis que de longues files de motocyclistes et d’automobilistes viennent entraver la circulation en favorisant des embouteillages monstres.


Des banques,  des entreprises,  des hôpitaux,  des institutions publiques ou privées sont tous touchés par ce problème de carburant. Par conséquent, les entreprises sont obligées de fermer leurs portes plus tôt que d’habitude.


Selon les responsables du Bureau de Monétisation de Programme d’aide au Développement BMPAD,  ce phénomène est dû au blocage du chemin amenant a la centrale vârreux  par des gangs armés,  les camions ne peuvent plus s’approvisionner pour distribuer dans les stations d’essence.


D’après le constat de nos reporters dans la région métropolitaine, plusieurs stations d’essence sont restées fermées. Les automobilistes se plaignent de ne pas pouvoir vaquer à leurs activités à cause de ce problème de ravitaillement d’essence.
Sur le marché informel, la gazoline devient un produit rare que l’on achetait jusqu’à mille gourdes le gallon. De plus, aucune mesure de précaution n’est prise avec ce produit dangereux. Si la rareté de carburant paralyse les activités des citoyens pendant plusieurs jours, depuis des années ce problème s’installe dans la vie des haïtiens. Il semble qu’aucune volonté politique ne soit d’ailleurs engagée en vue de résoudre durablement ce phénomène.

Cette rareté de  carburants a des conséquences directes sur la vie quotidienne des haïtiens. Les trajets sont redéfinis,  qui pis est,  à des prix exorbitants. Et pourtant sans carburants, pas de courant,  les hôpitaux ne fonctionnent presque plus et l’impact sur l’économie reste sans appel.
Joame Baptisné



Catégories :ACTUALITÉS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :