Près de 600 haïtiens expulsés par les Etats-Unis

Par Joame Baptisné

Le Coordonnateur Général de l’Office National de la Migration, Jean Négot Bonheur Delva, a informé hier mardi 21 septembre 2021 que les autorités américaines ont déjà expulsé 560 migrants haïtiens au cours de 5 vols qui ont eu lieu dimanche 19 septembre et lundi 20 septembre 2021.  D’autres avions comportant de ressortissants haïtiens atterriront tout au long de la semaine au niveau de l’aéroport Toussaint Louverture et à l’aéroport du Cap-Haïtien. 

 
Un groupe de 560 ressortissants haïtiens ont été rapatriés en Haïti, entre dimanche et lundi par les autorités américaines. Ces migrants qui avaient campé pendant plusieurs semaines à la frontière américano-mexicaine ont été accueillis par des représentants de l’Office Nationale de la Migration, à l’aéroport international Toussaint Louverture. 


Après l’atterrissage de de plusieurs avions ce mardi, le nombre de vol doublera à partir de ce mercredi selon le titulaire de l’ONM, Jean Négot Bonheur Delva qui annonce l’arrivée d’au moins 6 vols par jour dans le pays dont 3 à Port-au-Prince et 3 autres au Cap-Haïtien, dans le nord d’Haïti.


 Pour bien gérer la situation, Jean Négot Bonheur Delva annonce la création d’une « Task Force » avec plusieurs Ministères notamment le Ministère de l’Économie et des Finances, le Ministère de la Santé Publique et de la Population, le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, le Ministère du Commerce et de l’Industrie et l’Office National de la Migration aux fins de garantir le respect des droits des migrants.

Le coordonnateur du parti UNIR, Jean Clarens Renois de son côté,  a exprimé sa frustration face à l’humiliation des compatriotes haïtiens au Texas qui ternit encore plus l’image du pays.

Il a souligné les mauvaises conditions de vie poussant les jeunes à s’exiler du pays en confrontant des situations infra-humaines dans d’autres pays. 
Par ailleurs, il a lancé un appel à l’unité pour sortir le pays de cette situation de crise tout en invitant le peuple haïtien à prendre en main son destin  afin d’offrir aux enfants du pays un meilleur avenir.

Arrivés sur le territoire, les migrants se sont plaints du mauvais accueil. Si pendant la première journée de rapatriement les migrants avaient reçu dix mille gourdes pour rentrer chez eux, les autres migrants ont reçu seulement 1 500 gourdes, selon les témoignages de certains. 



Catégories :ACTUALITÉS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :