Antonio Guterres recommande le renouvellement du mandat du BINUH

Par Naldo Jean

Le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, Antonio Guterres, a recommandé le jeudi 16 juin au Conseil de sécurité de renouveler pour un an le mandat du BINUH en Haïti. Antonio Guterres dans son rapport n’a pas fait allusion à une éventuelle nouvelle mission de Maintien de la Paix.

Jeudi dernier se tenait une énième session du conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies sur la situation générale en Haïti ponctuée par les exactions des gangs, l’instabilité socio-politique et les cas de kidnapping en cascade.

Présentant son rapport sur le BINUH, Antonio Guterres a jugé qu’il est de bon ton que le conseil de sécurité prolonge le mandat du BINUH d’un an. Selon le numéro 1 des Nations Unies, la prolongation du mandat du BINUH permettra à Haïti de se relever de cette situation d’insécurité qui date de plus d’une année.

Dans son rapport sur le BINUH, le Secrétaire général n’a pas mis l’accent sur une éventuelle mission de maintien de la paix en Haïti.

Lors de cette session du conseil de sécurité de l’ONU,le gouvernement haïtien était bel et bien représenté par le ministre des affaires étrangères et des cultes Jean Victor Geneus. L’objectif étant de faire une mise à jour sur la situation générale du pays. Le diagnostic était cru. Le tableau présenté par le chancelier haïtien était sombre.

Si les rumeurs fusent autour d’une probable mise en place d’une force étrangère de maintien de paix en Haïti. Le gouvernement n’est pas de cet avis. M. Généus juge non souhaitable que la communauté internationale ou des forces étrangères se substituent à la police. Il plaide plutôt pour un encadrement et un accompagnement efficaces de la police.

Helen La Lime, la cheffe du BINUH, de son côté, n’a pas manqué d’exposer au conseil de sécurité de l’ONU les chiffres relatifs aux cas d’enlèvements et homicides qui ont augmenté respectivement de 36 et 17 % par rapport aux cinq derniers mois de 2021.

De plus, le BINUH rapporte que « les multiples initiatives et propositions visant à favoriser une vision commune parmi les parties prenantes nationales quant à la manière dont Haïti peut aller de l’avant ont donné peu de résultats concrets ».



Catégories :ACTUALITÉS

Tags:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :