Jessy Lindsay : »chanter en français devient chez moi un réflexe naturel »

 Par Claude Junior Emile

Le lundi  25 juillet dernier lors de la soirée de réseautage  de la francophonie plurielle, tenue à  la Maison de la Francophonie d’Ottawa, située à  l`’Ouest de la capitale fédérale canadienne, la jeune chanteuse, compositrice et interprète  canadienne Jessy Lindsay, a su  réussir le pari d’amener  le public formé pour la plupart de francophones et francophiles  au septième ciel. A travers ses morceaux dont les uns plus entrainants que d’autres, elle a pu gratifier le public d`’une véritable démonstration de sa capacité et de son talent de chanteuse.

L’auditoire  composé de différentes personnalités issues d`horizons professionnels divers du monde francophone de la ville d’Ottawa et ses environs, s’était montré  très attentif et réceptif par rapport  à la prestation de la jeune artiste. Les applaudissements nourris de cet auditoire dont ceux très remarqués des ambassadeurs  au Canada de la Belgique et de la République du Mali, SEM Monsieur Johane VerKammem et SEM HE Madame Fatima Braoulé  MEITE, ont bien corroboré notre thèse.

Arcadins MultiMedia qui était parmi les médias à couvrir cette belle fête de la francophonie, a cru bon de rencontrer cette belle et charmante voix canadienne, véritable étoile montante de la chanson et de la culture francophones de manière générale. Elle avait répondu volontiers à nos différentes questions. Nous publions avec le plus grand empressement le résumé de  la première partie de cette importante  entrevue réalisée avec la native de l’Ontario francophone:

Arcadins multimédia : Bonjour Jessy! C’est un plaisir pour nous de te recevoir dans le cadre de cette entrevue réalisée à la suite de ta participation comme artiste invitée à la soirée de réseautage de la francophonie plurielle. La toute première question que nous aimerions t’adresser est la suivante : Qui est Jessy Lindsay?

– Jessy Lindsay:Je suis chanteuse, compositrice et interprète franco Ontarienne. J’ai commencé à jouer au piano à six ans, à   chanter  dès  l’âge de 10 ans, et à offrir des spectacles à 12 ans. Mon répertoire est fort de 50 chansons. Je fais un bac en musique et en chants classiques à l’université d’Ottawa. La musique est pour moi une sorte de thérapie. Elle me permet aussi de partager mes émotions avec d`autres

 –Arcadins MultiMedia : Si on comprend bien, tu fais de la musique pour exprimer tes émotions?

-Jessy Lyndsay : Effectivement, je fais de la musique exprimer mes émotions et pour faire savoir à tout le monde qui je suis. Avec les paroles de mes chansons, je partage mes vérités, une façon pour moi aussi de créer des connections avec le monde. Bref, la musique est pour moi l’occasion de partager mes expériences avec d’autres tout en prenant le soin  de dénoncer les injustices faites aux femmes. En clair, ma musique est engagée et féministe.

Jessy Lindsay lors de sa prestation à la soirée de réseautage  de la francophonie plurielle ,ce lundi 25 juillet 2022

Arcadins MultiMedia : En parlant de musique engagée, en quoi peut-on dire que ta musique est engagée et féministe ?

-Lindsay Jessy : Ma musique est engagée dans le sens qu`’elle dénonce comme je l`’ai dit tout à l’heure, les injustices surtout celles dont sont victimes les jeunes femmes dans la société. Les femmes ont besoin de s’exprimer. Ma musique intitulée « J’explose devant toi » rentre dans cette logique. Ma musique dénonce de manière générale toutes les injustices que sont victimes les jeunes femmes comme moi. Le côté  féministe de ma musique est important pour moi

Arcadins MultiMedia : Tu as grandi dans un environnement bilingue (anglais et français). Tandis que tu chantes presque seulement en français. Explique- nous ce grand amour que tu développes pour le français et pour la culture francophone de manière générale?

-Jessy Lindsay : C’est vrai que j’ai grandi dans un environnement bilingue.  Mon père a la maison ne parlait que l`’anglais. Toutefois, je suis vite tombée  en amour avec la langue française. A  l’école, on a exigé  pour pouvoir  performer, d’écrire en français. Très vite, j’ai développé cette habitude d’écrire et de chanter en français. Il était devenu plus facile pour moi d’exprimer mes pensées et mes émotions en français beaucoup plus  qu’en anglais. D’un coup, je me rends compte qu’il difficile pour moi de faire mes chansons en anglais.

La relation avec la langue française est devenue si intime qu’il m’est devenu  impossible d’écrire en anglais. Je pense que les formations francophones et françaises reçues à l’école, au secondaire et à l’université, y sont pour beaucoup. Tout cela fait de moi une véritable fane du français et de la francophonie. Le français c’est une langue très lyrique et très descriptive. Elle me permet avec facilité  d’exprimer mes émotions et mes sentiments. C’est tout cela qui me fait tomber en amour avec elle. Quand j’écris en français ma musique, je suis plus sur terre.Je partage moi-même quand je partage ma musique en français.

Arcadins MultiMedia : Tu as été invitée à performer  à la soirée de réseautage de la francophonie plurielle le lundi 25 juillet dernier. Ta prestation a été superbe. Comment t’as vécu tout cela?

-Jessy Lindsay : Quand tu vois une artiste sur scène, c’est toute une quantité de travail que l’artiste est en train de partager avec le public. C’est cela qui est responsable de ce succès.J’ai travaillé beaucoup pour arriver-là. J’ai été particulièrement frappée par la réaction du public. J’étais tellement contente de voir pleines gens courir vers moi pour me féliciter et me demander de se prendre en photos avec moi, Ça m’a fait sentir d’être une vraie superstar.

-Arcadins MultiMedia : Parle –nous pour l’instant de tes meilleurs succès, de tes projets futurs et du style de musiques que tu pratiques

 –Lindsay Jessy : La musique  qui pour moi  retient plus  d’attention,est celle qui s’intitule « j explose devant toi » Cette dernière m’a permis de tout dire, de tout révéler est une chanson, je dénonce  le fait qu’ on m’a appris à garder le silence pendant trop longtemps. Bref, c’est une musique qui m’a permis d’atteindre mon point d’ébullition comme il est dit dans la chanson.

Fin de la première partie



Catégories :CULTURE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :