Revue d’actualités du 17 août 2022 sur Arcadins Multimédia

Par Joam Baptisnè

Père Frantz Cole, responsable de l’Église Épiscopale d’Haïti, retenu à la DCPJ après son audition

Le Révérend Père Frantz Cole, responsable de l’Église Épiscopale d’Haïti, a été retenu, ce mercredi 17 août 2022, par la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ). L’homme de Dieu s’était rendu lui-même à la Police et après audition, il a été retenu par les Forces de l’ordre après son audition liée à la cargaison d’armes à feu et de munitions retrouvée à la douane de Port-au-Prince qui implique l’église qu’il dirige. Mais le Prêtre avait boudé les trois invitations sans explication aucune.

Si les autres Prêtres de l’Église Épiscopale d’Haïti avaient encouragé les responsables de l’Église à collaborer avec la Justice pour faire la clarté sur ce dossier, Père Frantz Cole, réfractaire, avait boudé à plusieurs reprises l’invitation de la DCPJ avant de finalement s’y rendre.

La Cassave soumise à la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité

La Cassave, héritage multimillénaire des Arawaks / Taïnos, premiers habitants de la terre d’Haïti / Quisqueya /Bohio, sera soumise pour inscription sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité dans le cadre de la Convention de 2003 de l’UNESCO.

En effet, dans un communiqué de presse publié ce 17 août 2022, la délégation permanente d’Haïti auprès de l’UNESCO a annoncé que la Cassave est le premier élément haïtien qui sera soumis pour inscription sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité dans le cadre d’une démarche multinationale d’inscription des techniques traditionnelles de production et de consommation dudit produit.

Pour favoriser l’entrée de la Cassave sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, la Délégation permanente d’Haïti auprès de l’UNESCO a informé qu’elle a déjà lancé aux côtés de plusieurs pays de la région comme Cuba, la République Dominicaine, le Honduras et le Vénézuela ce processus multinational d’inscription des techniques traditionnelles de production et de consommation de la Cassave — à travers les savoirs, savoir-faire et les pratiques qui y sont liés — sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité dans le cadre de la Convention de 2003 de l’UNESCO.


Insécurité, corruption, élections: au Conseil permanent de l’OEA, Jean Victor Généus sollicite l’aide de l’international

Le ministre des Affaires Étrangères et des Cultes, Jean Victor Généus, s’est exprimé au Conseil Permanent de l’OEA ce mercredi 17 août 2022. Au cours de son allocution, le Chancelier a présenté les attentes de son gouvernement aux pays membres, face à la crise multidimensionnelle actuelle. Des attentes portant sur l’insécurité, la corruption, les élections, la constitution, le dialogue national, entre autres.

Ce mercredi 17 août 2022, le Conseil permanent de l’Organisation des États Américains (OEA) s’est réuni. Haïti a été représenté par le Ministre des Affaires étrangères et des cultes, Jean Victor Généus. Prenant la parole, le Chancelier haitien a fait valoir les attentes à court terme du gouvernement de transition face à la crise à laquelle il fait face actuellement. Des attentes portant l’insécurité, la corruption, la constitution, le dialogue national, entre autres.

Le ministre Généus a sollicité l’appui des pays amis dans la lutte contre la corruption: « Nous sollicitons l’appui de l’Organisation dans cette lutte que nous menons contre la corruption sous toutes ses formes. Cet appui pourra prendre la forme d’un accompagnement des organes de contrôle de l’Etat, pour la plupart affaiblis par une culture de mauvaise gouvernance et par la conjoncture difficile que vit le pays ».


5 membres du gang « 400 Mawozo » interpellés à Mirebalais par la PNH

Cinq présumés bandits ont été interpellés mardi 16 août par la Police Nationale d’Haïti lors d’un contrôle de routine effectué par les agents des forces de l’ordre dans la ville de Mirebalais. Ces individus sont identifiés comme membres actifs de l’organisation criminelle dénommée « 400 Mawozo », opérant à Croix-des-Bouquets, selon un communiqué de l’institution policière datant du mercredi 17 août.

La Police Nationale d’Haïti a appréhendé cinq individus lors d’un contrôle de routine effectué par les agents de l’ordre dans la ville de Mirebalais, le mardi 16 août 2022. Ils sont identifiés comme membres du groupe armé dénommé « 400 Mawozo », opérant à Croix-des-bouquets, a indiqué la PNH dans un communiqué.

Vivant à Croix-des-Bouquets, ils se sont réfugiés dans un Hôtel qui se trouve sur la route 9 en vue d’abandonner leur fief par rapport aux différentes opérations menées par la Police dans la région métropolitaine de Port-au-Prince, a mentionné la PNH

Pour l’heure, ils sont tous placés et gardés à vue en attendant les suites judiciaires nécessaires.


Les États-Unis annoncent des mesures pour combattre le trafic d’armes vers Haïti

Présentation le mercredi 17 août dernier, par des autorités américaines, d’une forte quantité d’armes de guerre en provenance d’Haïti, saisies récemment. Il s’agit des dizaines de fusils de sniper de qualité militaire, des mitrailleuses alimentées par ceinture ainsi que des pistolets semi-automatiques. Le gouvernement fédéral fait appel à tout un chacun pour aider dans la lutte contre le trafic illicite d’armes et de munitions vers Haïti.

Anthony Salisbury, agent spécial chargé des enquêtes sur la sécurité intérieure, en conférence de presse le mercredi 17 août 2022, a déclaré que le nombre d’armes et les types de puissance de feu ont augmenté à des niveaux sans précédent en Haïti. Il souligne que la région est déchirée par les trafiquants de drogue, la violence des gangs et les enlèvements quotidiens, rapporte le journal américain, Miami Herald.

Les responsables américains ont exposé des dizaines de fusils de sniper de qualité militaire, des mitrailleuses alimentées par ceinture ainsi que des pistolets semi-automatiques à destination d’Haïti, saisis récemment.
« La contrebande d’armes à feu au sud de la Floride vers Haïti est devenue « une tendance alarmante » et le gouvernement fédéral a besoin de l’aide du public pour boucher le pipeline d’exportations illégales d’armes vers la nation des Caraïbes en proie à la violence », ont souligné les responsables dont les propos ont été rapportés par le journal.



Catégories :ACTUALITÉS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :