Trafics d’armes: contrairement au Barreau de P-AU-P, l’église épiscopale d’Haïti démande à la justice de faire son travail

Par Naldo Jean

A travers un communiqué de presse datant de ce vendredi 19 août 2022, l ‘Église Épiscopale d’Haïti a informé que le comité permanent, dans le cadre du dossier de trafic d’armes et de munitions auquel est épinglé l’église, a déchargé le révérend père Frantz Cole de ses responsabilités comme Secrétaire exécutif diocésain et prêtre en charge de la Paroisse Notre Damede I’Annonciation à Bolosse.

Il n’aura fallu que quelques heures pour l’église épiscopale de réagir suite à l’arrestation du père Frantz Cole dans le cadre du dossier de la cargaison d’armes et de munitions à la douane de Port-au-Prince au nom de l’Église Épiscopale d’Haïti.

Dans un communiqué rendu public le vendredi 19 août 2022, l’EEH informe qu’elle est et demeure un livre ouvert pour l’État haïtien et ses institutions de contrôle. « Seule la vérité compte », écrit l’EEH.

« Le mardi 16 aoot 2022, le comité permanent, clans le cadre des invitations de la DCP, a déchargé le révérend père Frantz Cole de ses responsabilités comme Secrétaire exécutif diocésain et prêtre en charge de la Paroisse Notre Dame de I’Annonciation à Bolosse, comme demander pour faire avancer l’enquête », a informé l’église épiscopale.

Elle rappelle que le mardi 16 août dernier, Ie Président du Comite Permanent, le révérend père Jean Madoché VIL, a décidé volontairement de répondre a une invitation du Bureau des Affaires Economiques et Financieres (BAFE) de la
Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ).

L’audition a été réalisée dans un climat empreinte de séréniténite, en présence du révérend père Ricot Geffrard et a duré plus de cinq heures d’horloge et le Président a répondu à plus de quatre-vingt (80) questions des enquêteurs du BAFE, note l’Église Épiscopale d’Haïti.

Arcadins Multimedia vous apporte le monde!

Peu après son audition, le père Frantz Cole a été retenu par la direction centrale de la police judiciaire. « L’avocat de l’Eglise Episcopale d’Haïti (personne morale) n’assurera la défense d’aucune personne physique, quelle qu’elle soit, poursuivie à tort ou à raison, dlans le cadre de cette affaire. L’Eglise formule le vceu que les droits du père Frantz Cole garantis par la constitution de la République d’Haïtii, Ies conventions internationales ratifiées par Haïti et les lois haïtiennes seront respectées », indique l’église.

« L’Eglise Episcopale d’Haïti n’est impliquée dans aucun trafic illégal d’armes à feu ou de munitions ni aucun trafic de franchise », a conclu l’église.

Contrairement au barreau de Port-au-Prince qui fait pression sur la justice pour liberer en dehors de la loi ,l’ùn des leurs impliqué dans le trafic d'armes et de munitions à Port-de-Paix,l‘église Episcopale demande à la justice haitienne de faire son travail



Catégories :ACTUALITÉS

1 réponse

Rétroliens

  1. Trafics d’armes: contrairement au Barreau de P-AU-P, l’église épiscopale d’Haïti démande à la justice de faire son travail – PORT-SALUT MAGAZINE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :