Souverain Verissaint,l`ex substitut commissaire du gouvernement de St-Marc arrêté par la DCPJ

Par Naldo Jean

L’ancien substitut commissaire du gouvernement de Saint Marc, Me Souverain Verissaint a été interpellé dans la matinée du vendredi 26 août 2022 par des agents du Bureau des Affaires financières et économiques (BAFE) BAFE, entité de la direction centrale de la police judiciaire, selon les informations rapportées par le quotidien Le Nouvelliste. Les raisons de son interpellation n’ont pas été évoquées. Cependant, L’homme de loi était l’objet d’un mandat d’amener après avoir libéré un bandit préalablement arrêté par la PNH.

Décrié dans l’opinion public pour avoir, selon les habitants de Saint-Marc, libéré un « gangster », l’ancien substitut commissaire du gouvernement de Saint Marc, Me Souverain Verissaint a été interpellé dans la matinée du vendredi 26 août 2022 par des agents du Bureau des Affaires financières et économiques (BAFE) BAFE, entité de la direction centrale de la police judiciaire.

Arcadins Multimedia vous apporte le monde!

Début juillet dernier, soit le 2 juillet, la Police Nationale d’Haïti dans la région avait arrêté Finot Techelot, au moment où il s’apprêtait à livrer des marchandises volées à un commerçant de la place. Il est présenté comme un membre actif d’une association de malfaiteurs, un gang armé dénommé « Baz Gran Grif ».

Dans une correspondance adressée au responsable de la police dans la Commune de Petite-Rivière de l’Artibonite, le 18 juillet 2022, le Substitut du Commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Saint-Marc, Me Souverain Verissaint lui a demandé de libérer le nommé Frinot Techelot.

« Le commissaire du gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Saint-Marc présente ses compliments au responsable de la PNH de la Petite Rivière de l’Artibonite et le requiert de libérer le nommé Frinot Techelot, détenu aux ordres de la justice », peut-on lire dans dans la correspondance.

Cette libération a scandalisé toute la ville de Saint-Marc. Verrissaint Souverain a agi à l’insu du chef du parquet d’alors Grand Pierre Estime. A posteriori, il a été mis en disponibilité sans solde avant de faire l’objet d’un mandat d’amener.



Catégories :Justice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :