Plus d’un million de médicaments contrefaits saisis en République Dominicaine

Par Joam Baptisne

Plus d’un million d’analgésiques et de antihypertenseurs contrefaits ont été saisis après plusieurs opérations menées par l’Organe spécialisé de contrôle du commerce des carburants et des marchandises (Ceccom), en collaboration avec d’autres autorités en République Dominicaine.

C’est une pratique qui menace la santé et la vie des citoyens, la contrefaçon des médicaments. Ce dimanche, les autorités dominicaines ont saisit plus d’un million de médicaments fabriqués en dehors des normes légales.

Selon un communiqué de presse, les pilules étaient emballées dans des boîtes portant les logos et emblèmes de sociétés pharmaceutiques nationales et étrangères reconnues.

Au cours des opérations qui ont été menées en collaboration avec le Procureur spécialisé pour les crimes et délits contre la santé (Pedecsa) et la Direction générale des médicaments, des aliments et des produits de santé (Digemaps), trois tonnes de matières premières en vrac ont également été confisquées, du matériel et des vêtements utilisés pour la fabrication et le conditionnement de médicaments.

Les saisies ont été effectuées lors de perquisitions simultanées dans des maisons et des entreprises situées à l’Est de Saint-Domingue, dans le District National et à Santiago. Les médicaments ont été saisis par ordonnance du tribunal.



Catégories :Santé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :