Le MENFP veut freiner la transformation illégale des établissements scolaires en des centres commerciaux

Par Naldo Jean

A travers un communiqué de presse en date du vendredi 9 septembre 2022, le ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle dans le souci de veiller à la bonne marche des écoles publiques et privées de la République, interdit les actes de commerce au sein des établissements scolaires publics ou privés.

Cette décision du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle survient après de multiples plaintes des parents d’élèves dans la capitale et des villes de province.

Soyez tous branchés

Selon le ministère, tout établissement scolaire souhaitant entreprendre des activités commerciales doit obtenir l’aval du ministère du Commerce et de l’Industrie et de la Direction générale des impôts (DGI), et disposer de papiers légaux comme la patente et la Carte d’identité professionnelle (CIP). « Ces documents doivent être clairement affichés dans les établissements concernés », indique le ministère dans le communiqué.

De plus, selon le MENFP, les responsables d’établissements scolaires ne sauraient exiger des parents d’effectuer l’achat de matériels scolaires ou autres uniquement dans leurs écoles, ni d’effectuer des paiements en monnaie étrangère.



Catégories :CULTURE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :