Pénurie de carburant: l’Hôpital La Providence des Gonaïves ferme ses services d’urgence

Par Naldo Jean

L’Hôpital La Providence des Gonaïves (HPG) a décidé de fermer ses services d’urgence, selon les informations parvenues à la rédaction ce samedi 24 septembre. Cette décision a été prise en raison de la crise de carburant qui ronge le pays.

La pénurie de carburant est de nouveau d’actualité. Des institutions sont obligées de prendre des décisions difficiles dans l’unique optique de s’y conformer. L’Hôpital La Providence des Gonaïves (HPG) a décidé de fermer ses services d’urgence. Les différents services concernés par cet arrêt sont les urgences chirurgicales, traumatologiques et obstétricales.

Depuis vendredi 23 septembre, ils ne reçoivent plus de patients. Les cas urgents ont été transférés dans d’autres institutions hospitalières à travers les régions limitrophes. La direction du centre hospitalier dit s’attendre à des soutiens des personnes physiques ou morales pour l’aider à pallier ce problème.

Entre-temps, l’Organisation Nos Petits Frères et Sœurs tire la sonnette d’alarme sur la grave crise de disponibilité de carburant que connaît le pays depuis plusieurs mois. Cette importante organisation du secteur sanitaire annonce que les hôpitaux Saint-Damien et Saint-Luc ainsi que le Centre de physiothérapie Sainte Germaine sont menacés de cessation de leurs activités pour cause de carburant.



Catégories :Administration Publique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :