Le groupe criminel G9 pose ses conditions pour le déblocage du Terminal Varreux

Par Naldo Jean

Intervenant ce jeudi 13 octobre 2022 à Panel Magik de la radio Magik 9, le responsable de la Commission nationale de désarmement, démantèlement et réinsertion (CNDDR) Jean Rebel Dorcénat informe que les bandits du G9 ont posé des conditions pour le déblocage du Terminal Varreux. Amnistie et annulation des avis de recherche émis à leur encontre sont, entre autres, les principales conditions.

Il n’est pas le porte-parole du G9 an fanmi e alye mais plutôt le responsable de la Commission nationale de désarmement, démantèlement et réinsertion (CNDDR). Selon Jean Rebel Dorcénat, les bandits du G9 ont aussi demandé de faire partie du processus tendant à former un nouveau gouvernement.

L’organisation G9 an fanmi e alye a bloqué le Terminal Varreux où sont stockés 70% des produits pétroliers du pays. Cette situation a provoqué une pénurie de carburant, une flambée des prix sur le marché local et une exacerbation de la crise humanitaire. Des hôpitaux ont été contraints de réduire ses services. D’autres ont tout carrément fermé.

Il y a une semaine, le gouvernement haïtien a fait une demande auprès de la communauté internationale pour le déploiement d’une force militaire étrangère capable de mater les gangs et de débloquer le terminal Varreux. Selon Jean Rebel Dorcénat, les gangs plus précisément ceux du 9 an fanmi e alye ne sont pas ébranlés.



Catégories :ACTUALITÉS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :